Today in the city Saint-Hyacinthe 03.08.2020

Le combat le plus important de Jean Pascal

Un combat est actuellement mené aux quatre coins du globe contre le racisme et le profilage. Victime lui-même de ce phénomène, le boxeur Jean Pascal a pris part à la manifestation de dimanche à Montréal dans le but d’aider sa communauté.
Bien connu des Québécois, la personnalité publique a utilisé sa notoriété pour « démontrer sa solidarité envers sa communauté et aider à changer les choses ».
« Je suis touché directement par ce ‘’virus’’. C’est un virus qui tue l’humanité. Je voyais des célébrités faire des publications sur les réseaux sociaux. Moi, je pense qu’il fallait agir différemment et se faire entendre. J’ai voulu faire bouger les choses », a expliqué le pugiliste de 37 ans à l’Antichambre.
Même si l’on pourrait croire que le racisme est moins présent au Canada qu’aux États-Unis,  le boxeur n’a pas été épargné. Que ce soit en tant que citoyen ou dans son sport, Pascal demande des améliorations.
« Que ce soit dans la rue ou face aux policiers, ça m’est arrivé de vivre du racisme. J’ai l’impression d’avoir aussi vécu du profilage dans mon sport.  Je crois vivre des difficultés malgré ma feuille de route très impressionnante comme athlète canadien. J’ai parfois de la difficulté à attirer des commanditaires majeurs et parfois, on me refuse sans donner de vraies raisons. C’est du racisme systémique que j’ai l’impression de subir dans la vie de tous  les jours », raconte celui qui présente un dossier de 35 victoires, six défaites et un verdict nul.
Ce dernier croit toutefois que les récents appuis des gouvernements et des différentes ligues professionnelles pourraient donner un gros coup de pouce aux minorités.
« Je pense que ce mouvement va durer, assure-t-il.  Déjà, on voit une belle solidarité et une nette amélioration. On dirait que les gens réalisent plus le problème et, peut-être est-ce en raison de la pandémie, mais ça semble aller de l’avant. »
Ayant souvent témoigné son désir d’affronter la vedette mexicaine Saul Alvarez, Jean Pascal estime qu’il est en excellente forme et qu’il sera prêt « dès que le téléphone sonnera ». En plus du Mexicain, Pascal a confirmé qu’un combat revanche contre Badou Jack serait aussi dans les scénarios envisagés.

the source: http://www.rds.ca/combat/boxe/boxe-le-combat-le-plus-important-de-jean-pascal-1.7589578?localLinksEnabled=false

See also

Coronavirus: Kelowna Farmers’ and Crafters’ Market thrives during pandemic
L'avenir de Lionel Messi toujours imprécis
« La confiance est élevée » - Carlos Sainz
Le projet d'entente de la LNH en détail
Trump's enthusiasm advantage meets fear and loathing on the campaign trail